Articles/Actualités du blog

vendredi 8 juin 2012

Mad World - Inner Voices, un téléphone intérieur

Acheter Mad World sur Amazon
Série de 3 histoires complètes en 1 volume basées sur 3 récits de Otsuichi, dessinées par Hiro Kiyohara
http://www.mangaconseil.com/img/coupcoeur-manga.png

Ryô Aihara est une jeune fille timide qui a du mal à parler aux autres. Elle ne possède pas de téléphone portable, mais a envie d'en avoir un, car bien qu'elle n'y arrive pas, elle aimerait pouvoir communiquer avec les autres et en finir avec son sentiment de solitude. Elle se met alors à rêver à ce quoi ressemblerait son téléphone... Il en devient si réel, qu'un jour, il sonne, qu'elle le décroche, et qu'elle entend un jeune homme, Shinya Nozaki, lui parler. C'est entre eux, le début d'une amitié amoureuse...

L'idée d'un téléphone intérieur dans notre monde où le téléphone portable occupe de plus en plus de place est assez fascinant. Avec justesse, la timide Ryô Aihara, se demande si elle n'est simplement pas devenue folle ? Cependant, elle parvient à joindre quelqu'un d'autre, Madame Harada, une employée de bureau âgée de 28 ans qui lui donne une astuce pour vérifier que son interlocuteur existe vraiment et qui lui apprend qu'il y a une différence de temps. Ainsi, quand Shinya Nozaki et Ryô Aihara se parlent, il y a un décalage horaire d'une heure entre eux. A la distance spatiale s'ajoute donc une distance temporelle qui renforce l'aspect fantastique, mais, c'est précisément ce qui contribue à la beauté du récit qui est servi par des dessins de type réaliste. Les émotions des personnages sont bien rendues et les décors s'effacent pour privilégier toute l'intériorité et l'intimité de cet étrange mode de communication. Trois objets symboliques ressortent : le téléphone portable, la montre dont l'héroïne a besoin puisqu'elle n'a pas de téléphone portable pour regarder l'heure et le radiocassette.

Difficile d'en dire plus sur l'histoire sans dévoiler les deux révélations clefs qui font toute sa force et qui pousse à la relire depuis le début, dès qu'on l'a terminée. Toujours est-il qu'en 5 chapitres - le dernier étant un chapitre spécial qui permet d'en apprendre plus sur le second personnage principal, Shinya Nozaki, resté plutôt en retrait par rapport à l'héroïne - on tient là un manga très prenant qui a le mérite de faire réfléchir sur la société et le mal-être des adolescents.

En bref, Mad World - Inner Voices, est un récit du quotidien teinté de fantastique, à la fois poignant et magnifique.