jeudi 3 mars 2016

Chronique - Dark Sweet Nightmare

Acheter Dark Sweet Nightmare sur Amazon
Série en 3 volumes
Dark Sweet Nightmare : Dans son enfance, Chizuru, fille de domestique, vivait dans le Manoir du Lierre Noir isolé et perdu dans la forêt. Désormais jeune fille, elle y revient pour s'occuper de Yukihiko, le jeune et riche propriétaire des lieux à la santé fragile sur lequel un mystère plane.

A son retour, Chizuru découvre que Yukihiko qu'elle prenait pour un beau prince a un caractère différent de ce qu'elle imaginait, c'est un pervers très possessif à son égard qui collecte les objets lui appartenant... Alors, bien sûr dit comme ça, ça passe mal, mais le tout est traité de façon humoristique, le personnage masculin récupérant le moindre objet et vêtement ayant appartenu à Chizuru pour les mettre sous verre. Évidemment, ce n'est pas le seul secret de Yukihiko qui en possède d'autres de nature autrement plus fantastique. Il est lié à une étrange créature...
Peu à peu la jeune fille découvre les choses que cachent Yukihiko, mais elle ne fuit pas, car elle éprouve de tendres sentiments à son égard et aime les sensations qu'elle ressent dans ses bras.

En bref, avec Tomu Ohmi, la recette ne change guère d'un titre à l'autre : une pointe d'humour, du mystère et du fantastique et de l'amour avec un soupçon d'érotisme servi par des dessins ne manquant pas de sensualité. Ce n'est pas exceptionnel, mais toujours agréable pour peu d'adhérer au mélange.

Bilan plutôt positif
- titre court sans trop d'ambition
+ une recette efficace : amour et érotisme, fantastique et mystère 



Articles/Actualités du blog