jeudi 19 mai 2016

Chronique - ReLife : dans la peau d'un ado

Acheter ReLife sur AmazonReLife, pour faire court, c'est l'histoire d'Arata, un adulte de 27 ans mal engagé dans la vie qui se retrouve à participer à une curieuse expérience de réinsertion sociale qui implique de retourner au lycée pendant un an grâce à une pilule de rajeunissement. 

A l'origine un webcomic, ReLife a la particularité d'être tout en couleur, ce qui nous change du traditionnel noir et blanc. Les chapitres sont courts et les décors minimalistes, mais les personnages sont joliment dessinés et très expressifs. La différence entre la version ado et la version adulte de Arata n'est pas très marquée, mais elle est là.

Volume d'introduction, ReLife présente avec efficacité ses personnages, les principaux étant Arata, 27 ans sans emploi stable, sans petite amie et sans perspective d'avenir, n'arrivant pas à se faire réembaucher car il a quitté son premier poste seulement après 3 mois (notez qu'il y a un mystère là-dessous qui demande à être élucidé) et l'employé de l'institut de recherche ReLife, Ryo Yoake, toujours souriant, mais qui semble prendre un malin plaisir à prendre Arata en défaut...
Côté lycée, il y a la jeune professeur de sport, trois lycéennes dont une qui est très intelligente mais qui a du mal à se faire des amis et une qui vient également d'arriver au lycée (et si jamais elle faisait partie du programme ReLife ?) et un lycéen que notre héros catalogue trop vite de playboy.

Le ton est à la comédie avec cet adulte qui retourne au lycée sans sa trousse, mais avec son paquet de cigarettes, ce qui n'est pas sans poser problème à la jeune prof, mais il y a également un aspect inquiétant à l'expérience : les mémoires des gens qu'Arata a côtoyé seront effacées, il n'est pas le premier sujet d'expérience du laboratoire ReLife, il est observé...

En bref, ReLife, histoire d'un adulte dans la peau d'un ado le temps d'une année est un titre à la fois très amusant et un peu inquiétant, au goût de reviens-y...

Articles/Actualités du blog