jeudi 8 décembre 2016

A paraître - Reine d’Égypte en mars 2017 *mis à jour*

Reine d'Égypte Vol.1 / 2+ de Chie Inudo sortira le 9 mars 2017 au prix de 7,90€ dans la toute nouvelle collection Kizuna des éditions Ki-Oon qui se veut grand public et universelle, pour lecteurs de tous les âges.

Il s'agit d'une fresque historique consacrée à Hatchepsout, la première grande reine de l’histoire de l’humanité.

L'éditeur donnera davantage d'informations sur la série prochainement (et cet article sera mis à jour en conséquence !)
Mise à jour du 16 décembre 2016 :
Résumé éditeur : C’est le début d’une nouvelle ère dans l’Égypte des pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l’héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmosis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures et forment à première vue un couple parfait. Seulement, sous ses airs d’épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde… Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle ne cessait d’humilier Séthi au combat à l’épée, et elle est imbattable au tir à l’arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d’accéder au rang suprême, juste parce qu’elle est née femme ? Pour Hatchepsout commence alors un combat pour s’affranchir des conventions ancestrales d’une des plus grandes civilisations du monde !

Mot de l'éditeur :   régal pour les yeux [...] fresque historique minutieusement documentée [...] la mangaka fait revivre l’Égypte ancienne dans toute sa splendeur.



2 planches supplémentaires à voir sur le site de Ki-Oon 
ainsi que de belles illustrations couleurs sur la page dédiée à la série par Ki-Oon


Reine d'Égypte (Aoi Horus no Hitomi - Dansou no Joou no Monogatari) est en cours depuis 2014 dans le magazine seinen Harta des éditions Enterbrain avec actuellement 2 volumes de parus.

Blog de Chie Induo :
http://blog.goo.ne.jp/inulab

Commentaire du Mangachat : il me semble que cette nouvelle collection Kizuna, signifiant liens en japonais n'a pas un nom très parlant (bien que fort joli) alors qu'elle veut justement s'adresser à tous... "Universelle" aurait pu coller aussi... Enfin, de toute façon, les noms de collection et les classifications japonaise ne sont jamais que des étiquettes, là à titre indicatif, il ne faut jamais s'enfermer dedans. Qu'importe le flacon pourvu qu'on est l'ivresse... 
Et donc, Kizuna, Seinen ou Historique, ce Reine d'Egypte m'a l'air pas mal du tout. 

Articles/Actualités du blog