samedi 28 janvier 2017

Chronique - Pline, la Rome antique pure et dure

Acheter Pline sur AmazonTout débute par l'éruption volcanique du Vésuve en l'an 79, par la fin de la vie de Pline, avant de revenir en arrière, Euclès, le scribe qui l'accompagne se souvenant d'une autre éruption, celle de l'Etna, en Grèce, où il a fait la connaissance de Pline.

Avec brio, Mari Yamazaki et Tori Miki font renaître de ses cendres Pline l'Ancien, le plus grand naturaliste de l'Histoire et raniment la Rome antique. Les décors que ce soient les paysages ou les bâtiments sont somptueux tandis que les animaux et personnages sont dessinés de manière réaliste et détaillée. 

A la différence de la précédente série de Mari Yamazaki, Thermae Romae qui se déroulait également dans la Rome Antique, le fantastique est absent ou presque, de même que la dimension comique, même s'il y a des traits d'humours - il est ainsi amusant de voir Pline qui, rappelé d'urgence à Rome par l'empereur Néron, s'attarde à droite à gauche pour satisfaire sa curiosité. Le ton est résolument historique, didactique même quand Pline livre ses observations sur différents phénomènes naturels.

Acheter Pline volume 2 sur AmazonLe premier volume est en effet émaillé d'explications de Pline qui alourdissent  le récit, et quand bien même elles sont instructives, je me suis pour ma part ennuyée par moments à la lecture. Cependant, dans le deuxième volume que l'éditeur Casterman a eu la bonne idée de publier en même temps, le récit se fait plus aventureux et gagne en dynamisme en se détachant de Pline et en introduisant d'autres personnages tel Silénos le médecin et en approfondissant d'autres tels Euclès le scribe, mais aussi Félix le soldat, ainsi que l'empereur Néron et sa concubine Poppée pour laquelle il a répudié son épouse. Si, depuis le début, au réalisme historique se mêle une part de fiction - on ne sait en fait que de peu de choses sur l'homme qu'était Pline - le second volume est plus romanesque avec développement d'intrigues de palais et histoire d'amour.

Les interviews de Mari Yamazaki et Tori Miki à chaque fin de volume sont très éclairantes sur leurs intentions et sur leur manière de collaborer.

En bref, Pline fait revivre la Rome antique dans un souci historique presque aride dans un premier temps, puis de façon plus romanesque et plaisante.

Articles/Actualités du blog