jeudi 9 février 2017

Chronique - La maison du soleil réchauffe le coeur

Acheter La Maison du soleil sur AmazonAux yeux de Nao, enfant, laissée le plus souvent à elle-même par ses parents, la maison des voisins, les Nakamura, accueillante et animée avec le fils aîné Hiro et la fille cadette Hina et le petit Daiki, est magique. Mais la mort frappe et seul Hiro demeure dans la maison tandis que les deux cadets vont habiter chez d'autres membres de la famille. 

Entre désertion et deuil, l'atmosphère pourrait être très triste, mais il n'en est rien. Au lieu d'appuyer là où cela fait mal, le ton se veut résolument optimiste. Mao et Hiro réunissent en effet leurs deux solitudes. La série est complète en 13 volumes et au vue de toutes les pistes introduites dans ce premier opus, à commencer par le fait que Mao écrit un roman en ligne à l'insu de tous et que Hiro aime en lire, cela n'a rien d'étonnant.

Par ailleurs, Mao et Hiro ont beaux être amis d'enfance, ils sont tout deux à un moment différent de leur vie, la première a 17 ans et est au lycée tandis que le second a 23 ans et est dans la vie active. Chacun a donc son univers et autour d'eux gravitent de nombreux personnages, camarades pour l'une, collègues pour l'autre. Et il ne faut bien sûr pas oublier les parents de la première et le frère et la sœur du second.

Hiro accueille Mao sous son toit, peu après que le père de l'adolescente avec lequel elle vivait depuis le divorce de ses parents se soit remarié avec une femme ayant une fille. Mao a en effet en quelque sorte perdue sa place. Il est intéressant de voir comment Mao et Hiro se construisent un foyer, en dépit de leur absence de lien familial. Cela ne se fait pas sans problème et sans nécessiter la mise en place d'un certain nombre de règles car la jeune fille a un côté jeune garçon mal dégrossi tandis que Hiro a tout de la fée du logis. Évidemment, Mao se met à éprouver de l'amour pour Hiro, mais s'est traité tout en douceur.
Au niveau du dessin, les personnages sont longilignes, et les décors quasiment absents. Cependant, les trames sont bien choisies et le blanc confère une luminosité de bon aloi au récit.

En bref, La maison du soleil aborde des sujets sensibles avec délicatesse tout en offrant un récit doux et chaleureux.

Acheter La Maison du soleil volume 2 sur Amazon
Vol.2 prévu pour le 15 mars

Ils en parlent ailleurs sur le web :

Articles/Actualités du blog