vendredi 17 mars 2017

A paraître - Tadaima, Okaeri et Yes, my destiny, deux boy's love omegaverse

Tadaima, Okaeri de Ichi Ichikawa et Yes, my destiny (Kashikomarimashita, Destiny) de Sachimo sont deux séries boy's love omegaverse en cours au Japon depuis 2016 aux éditions Fusion Product dont les premiers volumes sortiront en juillet 2017 dans la collection Hana des éditions IDP au prix de 7,95€ chacun.

Mais qu'est-ce que c'est que sous-genre du boy's love, l'omegaverse ? Réponse sur Yaoi Pulse :
http://www.yaoi-pulse.com/omegaverse-la-nou xvelle-tendance-bl-au-japon/

Résumé éditeur de Tadaima, Okaeri : Bienvenue dans le monde de Tadaima, Okaeri, où il existe trois types de personnes : alpha, bêta et omega. Dans cette société pleine de préjugés, l’homoparentalité est difficilement acceptée, mais plus encore, la liaison amoureuse entre les différents types d’êtres humains. Hiromu, alpha, et Masaki, omega, allant à l’encontre de l’ordre établi, se sont mariés et ont eu un enfant. Heureusement, ce petit bout de chou fait fondre la terre entière, et il devient rapidement leur raison de vivre et d’avancer.  
Le titre a été nommé 7ème meilleur manga de l'année aux Chil Chil BL Award de 2017.
 
Résumé éditeur de Yes, my destiny Vol.1 : Dans un monde où alphas, bêtas et omegas commencent tout juste à cesser d'être séparés par castes, Aoi est l'héritier d'un riche clan d'alphas. Mais Aoi est né avec une double malédiction : il est omega, et il a trouvé son âme soeur en la personne de Saionji Jirô, alpha et aîné d'une autre riche famille. Renonçant à son héritage à cause de sa nature, Aoi se fait embaucher comme apprenti chez Jirô, afin de tester le lien qui les unis et d'apprendre à vivre, fier et indépendant, malgré son statut d'omega. Secondés par deux majordomes au caractère bien trempé, Aoi et Jirô devront faire face à leur destin. 

Résumé éditeur de Yes, my destiny Vol.2  : nous suivons Kudô (Alpha), majordome de la famille Saionji, amoureux de Miyauchi (Béta), ami d'enfance et ancien majordome de Aoi qui n'est pas du genre à se laisser faire facilement. Sachimo réussit parfaitement à retranscrire la lutte intérieur de Jiro qui se sacrifie pour honorer son statut et sa famille malgré ses sentiments pour Aoi. Ce dernier, quant à lui, prend sa vie en main malgré le rejet de sa famille. Il est déterminé et fidèle à son premier amour. Kudô est au premier abord très sévère mais face à Miyauchi il se montre tendre et patient. 
Le titre a été nommé 8ème meilleur manga de l'année aux Chil Chil BL Award de 2017. tandis que Jiro et Kudô sont dans les «Meilleurs personnages seme» et Aoi et Miyauchi dans les «Meilleurs personnages uke»
[Source Facebook Boy's Love IDP] 

Twitter de Sachimo :
https://twitter.com/sachimofu


Site et Twitter de Ichi Ichikawa :
Commentaire du Mangachat : le boy's love étant plutôt une niche, on peut dire que l'omegaverse est la niche d'une niche... Un genre nouveau, donc.

Articles/Actualités du blog