mercredi 14 février 2018

Chronique - Voyage au bout de l'été, road-trip d'une lycéenne et d'un mangaka

Acheter Voyage au bout de l'été sur Amazon
Titre complet en 1 volume
Voyage au bout de l'été de Keiko Nishi s'intéresse à Makoto Nakagawa, un fonctionnaire qui dessine des mangas pour filles sans jamais oser les montrer à personne et d'une lycéenne semblable à une poupée, Kureha Kôzuki. Cependant, en arrière-plan, tout un tas d'autres personnages évoluent, en premier lieu les membres de la famille Kôzuki du grand-père au petit-frère en passant par la mère et le père, mais aussi d'autres, appartenant au milieu de l'édition.

Kureha, en vacances d'été, fait la connaissance de Makoto dans une café et après lecture du manga de ce dernier, l'oblige à se rendre sur le champ à Tokyo pour montrer son manga à une maison d'édition. Il y a une sorte d'inversion entre les rôles de la jeune fille et de l'homme, la première étant blasée et débordante d'assurance, et le second, angoissé et plutôt fleur bleue, bien que plus âgé. Le contraste est drôle, mais on note un équilibre entre ces deux-là, la fille étant immature sur certains plans et le jeune homme plus sage et réfléchi dessus.

Ce n'est pas forcément aisé de suivre une histoire qui ne cesse de passer d'un personnage à l'autre, mais cela confère au titre un réalisme et une profondeur indéniable avec l'idée qu'au-delà des mots, tout le monde a quelque chose à dire et un cheminement à accomplir pour se trouver.

En bref, Voyage au bout de l'été est une tranche de vie plus que plaisante qui possède une densité étonnante pour un titre en 1 volume.

Ils en parlent ailleurs sur le web :

Articles/Actualités du blog