lundi 8 février 2021

Chronique - Ichthyophobia, Ocean, Colored Polaris, 9 man Live, 3 histoires douce-amères complètes en 1 volume

Ichthyophobia, Ocean Colored Polaris et 9 Man Lives sont des histoires complètes en 1 volumes qui ont été publiées à Taiwan avant de l'être chez nous en janvier 2021 chez 3 éditeurs nouveaux venus sur le marché puisque apparus en 2018-2020 - Nazca, ChattoChatto et Mahô Editions. 
 
Pourquoi en parler en même temps ? Eh bien, parce que ce sont trois histoires qui ont toutes un côté doux-amer et où l'amour joue un rôle important, même si chacune possède une tonalité bien différente.
 
Acheter Ichthyophobia sur AmazonIchthyophobia de Li Lung-Chieh est un récit d'action un brin horrifique, à la fois drôle et tragique, qui a la particularité d'être dépourvu du plus petit texte.
Les images parlent d'elles-mêmes, montrant comment un homme a peur des poissons, comment cela lui pourrit la vie au quotidien ainsi que sa relation amoureuse, et aussi comment il n'avait pas complètement tort d'en avoir peur...
Ce titre est le digne héritier de Gon, manga qui raconte uniquement en images les aventures d'un petit dinosaure au tempérament colérique.
 
Acheter Ocean Colored Polaris sur AmazonOcean Colored Polaris est poétique, empreint à la fois de mélancolie et d'espoir.
Une jeune fille qui songe à se suicider est sauvée par une sirène rejetée par les siens. En échange d'un poison qui permettra à l'héroïne de mourir sans douleur, l'adolescente doit aider la sirène à rencontrer la personne qu'elle aime.
Revisitant de loin le conte de la Petite Sirène, l'histoire sort des sentiers battus, révélant comment chacun en proie à ses douleurs intérieures peut être un soutien pour l'autre - quelques mots, un simple geste suffisent.
Notez que l'histoire est complétée par deux extras ainsi que deux courtes histoires plus convenues, mais sympathiques. 
 
Acheter 9 Lives Man sur Amazon
9 Man Lives, en dépit de sa touche fantastique lié au concept des points de vie amoureux, est essentiellement ancré dans le quotidien.
Un homme retrouve 10 ans plus tard une fille de laquelle il était tombée amoureux sans jamais avoir osé lui avouer et qu'il n'a jamais vraiment cessé d'aimer. La situation a beau avoir changé, il n'est plus le gamin impopulaire qu'il était par le passé, cela ne l'empêche pas d'être incapable de confesser ses sentiments.
C'est amusant tout en faisant réfléchir à la manière dont on peut placer les gens sur des piédestrals, les idéaliser, mais aussi à la façon dont l'amour, même à sens unique, peut  être un moteur dans la vie.
L'histoire est complété par un point de vue bonus, celle d'une jeune femme tombée amoureuse de la même fille que le héros et les impacts que cela a eu sur le cours de son existence.
 
En bref, la qualité de l'édition est au rendez-vous pour ces trois histoires en 1 volume, toutes bien dessinées, intéressantes et surprenantes dans leur déroulement.
 
PS : Je sens que le héros de Ichthyophobia ne doit pas être ravi d'être aussi près de la sirène de Ocean Colored Polaris qui aurait pu avoir elle aussi des points d'amour au-dessus de sa tête...


 

Articles/Actualités du blog