mardi 7 février 2017

Chronique - Links, un manga choral

Acheter Links sur Amazon
Complet en 1 volume
Quatre couples, mais une seule histoire. Il ne s'agit en effet pas d'un recueil d'histoires courtes chacune centrée sur un couple et partageant les mêmes protagonistes, il y a une véritable unité et tout un faisceau de liens entre les différents personnages. Certains sont d'ailleurs plus profonds qu'il n'y paraît.

Notez que s'il y a quatre couples, neuf personnages sont essentiels, l'un d'entre eux étant décédé. Le passé a en effet beaucoup d'importance pour deux des quatre couples. De la même manière que dans Given, Natsuki Kizu aborde la douleur de la disparition d'un proche et le thème de la culpabilité avec beaucoup de délicatesse. 

On retrouve aussi dans ce titre la difficulté des personnages à exprimer leurs sentiments et quand ils y parviennent, tout se fait en douceur avec une poésie qui transparaît jusque dans les titres des chapitres. 

Le seul défaut réel, inhérent d'ailleurs aux films chorals sur lequel le manga a pris modèle, c'est d'avoir un espace/temps limité à accorder à chacun des personnages, ne pouvant creuser l'histoire de chacun. Toujours est-il que dans Links, il n'y a rien d'artificiel ou forcé dans les rapports des personnages et la façon qu'ils ont de se connaître et de se croiser, tout est joliment orchestré.

En bref, Links forme une histoire chorale sentimentale subtile et pleine de douceur.

Article lié sur le blog : présentation détaillée du titre

Ils en parlent ailleurs sur le web :

Articles/Actualités du blog