lundi 27 février 2017

Chronique - March comes in like a lion, quotidien, deuil et shogi

Acheter March Comes in like a Lion sur Amazon
Seinen, en cours
Alors que Rei Kiriyama n'a que 17 ans, il vit seul dans le quartier de Sangatsuchô près du fleuve et est déjà joueur professionnel de shogi.

Clarifions de suite une chose, March comes in like a lion n'est pas un manga sur le shogi, et même si bien sûr ce jeu se rapprochant des échecs joue un rôle important dans l'histoire, ce qui prime, c'est le quotidien, surtout les sentiments - la douleur et la solitude qui habitent le héros depuis qu'il a perdu toute sa famille dans un accident.

Kei Kiriyama étant un joueur professionnel de shogi, nous assistons bien sûr à des parties, mais elles occupent peu de pages et nous ne sommes pas perdus, car entre chaque chapitre des informations sur le shogi nous sont fournis tandis qu'au sein du volume 2, nous avons le droit à une initiation des plus ludiques avec des chats...

Quand l'histoire débute, Kei a déjà rencontré les trois sœurs Akari, Hinata, et Momo qui ont elles aussi vécu des deuils dans leur famille. Un bref retour en arrière revient sur les circonstances de leur rencontre. De la même façon, le passé de Kei est dévoilé par petites touches, tragique et poignant, entre la perte de ses parents et ses problèmes avec sa famille adoptive. Cependant, face à la tristesse et aux tourments intérieurs du héros, la vie continue et palpite de déjeuners en repas, de rencontres en discussions.

Acheter March Comes in like a Lion volume 2 sur AmazonLes trois sœurs, de la plus âgée à la plus jeune sont toutes chaleureuses et attachantes, de même que le rival en shogi et ami autoproclamé du héros, Harunobu, un garçon de bonne famille rondelet à la santé fragile, mais d'un optimisme sans borne.

En bref, March comes in like a lion est une œuvre à la fois poignante et pleine d'espérance, à l'image de la vie.

EXTRAIT DE 61 PAGES SUR IZNEO

Articles liés sur le blog :
présentation détaillée de la série
vidéo bande annonce + fiches recettes

Ils en parlent ailleurs sur le web :

Articles/Actualités du blog