vendredi 4 juin 2021

Chronique - A Sign of Affection : l'amour arrive sans bruit

Acheter A Sign of Affection sur Amazon
EXTRAIT AKATA de 35 PAGES
A Sign of Affection débute par une rencontre. Itsuomi, un étudiant qui voyage beaucoup à l'étranger et parle plusieurs langues, vient en aide à Yuki quand cette dernière ne sait pas quoi faire quand un étranger lui demande son chemin, car elle est sourde de naissance, communiquant par écrit, à l'aide de son portable ou par le biais de la langue des signes japonaise.
 
Elle va éprouver de l'admiration pour lui ( ou serait-ce de l'amour ?) Il va ressentir de la curiosité pour elle et être intéressé par cette nouvelle forme de communication par signes. Du coup, tout au long du volume, ils vont se rapprocher l'un de l'autre.
C'est joli et poétique aussi bien visuellement que textuellement, et les choses progressent de façon naturelle entre les deux protagonistes autour desquels gravitent différents personnages qui vont bien sûr avoir leur mot à dire sur le lien qui se tisse entre Yuki et Itsuomi.
Du côté de Yuki, on trouve Rin, amie de Yuki qui l'assiste à l'université et Ôshi, l'ami d'enfance protecteur maîtrisant la langue des signes. Du côté de Itsuomi, il y a le gérant du café où il travaille à mi-temps, d'anciens camarades de lycée, mais aussi des membres du club international de l'université.
 
A la différence de d'autres mangas abordant le thème de la surdité, la souffrance que cela peut engendrer n'est pas vraiment montrée, sans pour autant que soit nié la réalité du handicap. L'accent est davantage mis sur la naissance des sentiments amoureux et il se dégage beaucoup de douceur de l'ensemble.
 
En bref,  A Sign of Affection s'annonce comme une belle histoire d'amour où chacun va permettre à l'autre de découvrir un monde inconnu, celui de la langue des signes, celui de l'étranger... 
 
 

Articles/Actualités du blog