samedi 23 décembre 2017

Bilan Manga Annuel - Edition 2017


Toujours dans l'esprit des bilans mangas du site Mangaverse qui ont cessé en 2012 et que j'affectionnais, mais à ma façon, je continue à décortiquer les sorties annuelles des éditeurs...
Au passage, je les ai relus partiellement et c'est assez rigolo - parce que mieux vaut rire que pleurer - car certaines choses n'ont pas changé depuis 2003 !
Les précédentes éditions des bilans réalisées par mes soins : 
2015 [1729 sorties] - 2016 [1673 sorties]


2017, en chiffres, cela donne en gros (car je ne suis pas à l'abri d'une erreur, voire même plusieurs) :

1700 sorties papier
pour
682 titres mangas dont 2 animés comics
12 titres manhwas ( sans compter les weebtoons publiés en numérique seulement) 
[annexe : détails des titres]
17 titres manhuas [annexe : détails des titres]
29 titres manfras (et autres global manga) [annexe : détails des titres]



Non comptabilisé dans le total des sorties, mais à titre informatif :
2 artbooks
14 romans

4 guide books 
4 publications autres (livres de recette, japonais en manga, quizz book)

Précisons encore que ne sont normalement pas comptés les titres au format BD. Il y a quelques titres entre deux qui y sont, ceci dit.

Niveau sorties annuelles :

300 nouveautés (95 one-shots et 206 séries), 28 nouvelles éditions de titres déjà parus auparavant, 162 fins de séries, et 305 suites de séries

197 titres shonen, les plus grands fournisseurs étant sans surprise les éditeurs ayant le plus de sorties Pika, Kana et Delcourt-Tonkam-Soleil

253 titres seinen, les plus grands fournisseurs étant Delcourt-Tonkam-Soleil, Pika et Glénat

132 titres shojo/josei, les plus grands fournisseurs étant Delcourt-Tonkam-Soleil, Pika et Panini suivi de près par Akata  [annexe : détails des titres]

89 titres boy's love (IDP, Taifu Comics et Asuka) [annexe : détails des titres]
9 titres hentai (Hot Manga)
2 titres yuri (Taifu comics)


Ci-dessous, les éditeurs en détails avec leur sorties de l'année 2017 et un avant-goût de celles de 2018 (divisés en quatre grandes catégories qui correspondent à leurs volumes de parution respectif)


Les gros matous :  plus de 110 sorties dans l'année
HACHETTE : Pika + Nobi Nobi  : 285 volumes
DELCOURT : Delcourt-Tonkam + Soleil : 231 volumes
DARGAUD : Kana + Urban China  : 184 volumes
VIZ MEDIA EUROPE : Asuka/Kazé : 129 volumes

GLENAT  : 112 volumes 
 

Les chats :  entre 50 et 100 sorties dans l'année
Akata (74) / Doki Doki (53)/ IDP (72) / Komikku (84) / Ki-Oon (104 volumes) / Kurokawa (89) / Panini  Comics (76) / Taifu Comics + Ototo (75)

Les petits chats : entre 5 et 40 sorties dans l'année
Ankama (7)/  Black Box (33)/ Casterman (28)/ Kotoji (8)/Le Lézard Noir (10)/ Harlequin France (26 en numérique seulement)
 
Les chatons : 1 à 4 sorties dans l'année


Alors, cette année 2017, qu'en dire au final ? Autant 2016 avait été agité par des changements de directeurs éditoriaux, des rachats et l'arrivée de nouveaux titres vendeurs, autant 2017 a été nettement plus calme.

Hi & Ki, My Hero Academia, One-Punch Man qui ont commencé en 2016 se sont bels et bien installés dans les meilleures ventes et les petits nouveaux débutés en 2017 qui marchent bien sont Boruto et Dragon Ball Super, ce qui n'a rien de surprenant sachant que ce sont des dérivés de best sellers.

Le nombre de titres disponibles en numérique augmente toujours (il faudrait d'ailleurs un jour détailler et chiffrer cela), ainsi, Ki-Oon s'est par exemple lancé cette année avec son titre le plus vendeur  My Hero Academia, mais ce n'est pas facile de savoir quoi quand sort, parce que c'est généralement supposé sortir en même temps que la version papier pour les séries en cours, mais dans les faits, ce n'est pas toujours le cas.

On notera aussi que la parution de mangas français ne faiblit pas, et le nombre devrait augmenter en 2018, si on en croit que ce que nous réserve l'éditeur Glénat. C'est assez logique vu que cela fait plus de quinze ans que les mangas se sont implantés en France, c'est d'ailleurs aussi la raison pour laquelle il y a pas mal de nouvelles éditions de titres déjà parus auparavant.

Au niveau des thématiques, les survival sont encore à la mode, bien qu'en baisse tandis que les titres historiques continuent de se multiplier. Les mangas dits pédagogiques sont également plus nombreux qu'auparavant : adaptations des classiques de la littérature, biographies de personnages célèbres, guides...   

Autrement, je voudrais souligner un paradoxe  : avec internet et la multiplication des réseaux sociaux, le nombre de canaux de communication a augmenté, mais au lieu de permettre de trouver plus facilement l'information et de se tenir au courant sans peine, les informations sont fragmentées et démultipliées et certaines, intéressantes, ne se trouvent qu'en commentaire à une personne sur Facebook où elle se perd dans le fil des publications ou sur Twitter où sorti de son contexte, la réponse manque de sens ou de clarté...   Bref, qu'on soit dans l'exclusivité d'une information à un réseau ou la répétition du même, je trouve qu'on s'y perd et surtout, au final, on n'obtient souvent pas de réponses, ce qui donne le déplaisant sentiment d'être ignoré alors que parfois c'est juste que notre question a été perdue au milieu des autres ou que la personne gérant les réseaux n'a pas la réponse et est trop débordée pour écrire qu'elle ne sait pas. 

En fait, le trop est l'ennemi du bien, quand il y a trop, c'est presque comme s'il n'y avait rien, et c'est aussi vrai pour les canaux de communication que pour le nombre de sorties mangas qui n'augmente ni ne baisse de façon significative depuis quelques années déjà. 
Bref, les mangas de vos rêves sont sûrement là, quelque part dans la masse, alors n'hésitez pas à demander conseil !

Articles/Actualités du blog